Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En forêt, gardons nos chiens sous contrôle

par Pascal Corbin 14 Avril 2019, 08:57

En forêt, gardons nos chiens sous contrôle

La randonnée dominicale avec son chien nécessite quelques attentions dans nos forêts domaniales notamment à partir du 15 avril.
Avec le retour des beaux jours, quoi de plus agréable qu’une randonnée dominicale en famille dans nos forêts domaniales. Gardez votre chien sous contrôle durant les deux mois à venir.
Les animaux de compagnie peuvent perturber la faune sauvage, notamment pendant la période de reproduction et la saison des naissances. Des constats alarmants de destructions de terriers invitent à nouveau l’Office Nationale des Forêts (ONF) à rappeler quelques règles importantes et pourtant simples à appliquer. « Le respect de ces dernières permet à tous de contribuer à la préservation des milieux fragiles que représentent les forêts », indique Mickael Ricordel, Chef de projet Environnement, ONF Pays de la Loire. « Les chiens peuvent perturber et mettre en danger les espèces sauvages. »
À l’approche de la période sensible des naissances, de mi-avril à fin juin, l’ONF souhaite rappeler quelques règles à respecter dans les forêts à destination des propriétaires de chiens. « En effet, l’instinct de l’animal peut porter atteinte à la biodiversité qui nous entoure. Ensemble, restons vigilants à la préservation des  espèces (mammifères, oiseaux, reptiles, etc.) » Les règles sont les suivantes : Gardons nos animaux de compagnie à proximité (moins de 100 m) de nous et sous notre contrôle direct. Leur instinct animal peut les encourager à attaquer les animaux sauvages. Enfin, du 15 avril au 30 juin, pendant la saison des naissances durant laquelle les animaux sont les plus vulnérables, il est obligatoire de tenir nos chiens en laisse en dehors des allées forestières, en dehors des sentiers. « Au printemps, la divagation constitue une infraction spécifique prévue par un arrêté du 16 mars 1955, aujourd’hui toujours en vigueur, qui peut donner lieu à verbalisation (135 €). »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page