La forêt de Bercé au fil du temps : news et info

06 Aug

Des contrôles en forêts pour l’application de l’arrêté préfectoral

Publié par Pascal Corbin

Les techniciens forestiers de l’ONF font des contrôles pour l’application de l’arrêté préfectoral sur l’interdiction de pénétrer en forêt de 13h à 22h.

Les techniciens forestiers de l’ONF font des contrôles pour l’application de l’arrêté préfectoral sur l’interdiction de pénétrer en forêt de 13h à 22h.

Depuis mardi 2 août, les forêts sarthoises sont soumises à un arrêté préfectoral interdisant certaines activités. L’enjeu est de protéger les forêts et végétation des risques sévères d’incendie. Sur le terrain, les usagers comprennent la mesure.

Samedi, au rond des Forges en forêt domaniale de Bercé, Brice Gaumont et Anthony Jeanneau, tous deux techniciens forestiers de l‘ ONF, interpellent deux vacanciers venus installer leur camping-car sur l’aire de stationnement. Les deux camping-caristes s’apprêtent à partir pour promener leur chien dans une allée forestière 
« Bonjour, il est 12 h 15 et à 13 h la forêt sera fermée et il sera interdit de pénétrer dans le massif. » Le ton est fair-play mais ferme. Le couple rebrousse chemin. Depuis mardi, un arrêté préfectoral portant interdiction de certaines activités pour la protection de la forêt et de la végétation contre les incendies en raison d’un risque sévère est entré en vigueur. Le premier article stipule que l’accès à tous les bois et forêts du département de la Sarthe est temporairement interdit de 13 h à 22 h. L’arrêté porte jusqu’au lundi 8 août mais la nouvelle vague de chaleur attendue laisse penser qu’il sera renouvelé. Sur l’ensemble des forêts sarthoises, les services d’État sont à pied d’œuvre. Agents de l’ONF, agents de l’OFB, gendarmes sont amenés à pratiquer des contrôles pour l’application de l’arrêté. « Nous avons un rôle de sensibiliser les usagers à quitter la forêt avant l’horaire instaurer et nous contrôlons surtout tout ce qui peut être des points de feu : barbecue, fumeurs. Sur ces points, la tolérance est zéro » , avertissent les deux agents de l’ONF. « Cet arrêté est assez souple et facile à mettre en œuvre. Il n’interdit pas de circuler sur les routes traversant la forêt mais d’entrer dans les parcelles forestières. Globalement, il est très bien perçu par les usagers. »
Questionnés sur les conséquences de ce manque d’eau et ces fortes chaleurs, les techniciens se veulent rassurants. « En forêt domaniale de Bercé, cette sécheresse marque un peu les Douglas. Chaque essence d’arbre adopte sa propre stratégie pour se protéger de la chaleur. Mais les véritables conséquences ne seront visibles qu’au printemps prochain. »
Autres conséquences de l’application de l’arrêté préfectoral, le musée Carnuta de Jupilles a reprogrammé certaines sorties. Il est fortement conseillé de se renseigner auprès du musée pour toutes animations en forêt : tél. 02 43 38 10 31.
L’opération Tabou-ret, relancée jusqu’au 5 septembre par l’ONF, pour tenter de trouver les dix dernières pièces est suspendue.
 

Brice Gaumont et Anthony Jeanneau, tous deux techniciens forestiers de l‘ ONF

Brice Gaumont et Anthony Jeanneau, tous deux techniciens forestiers de l‘ ONF

Commenter cet article

Archives

À propos

La forêt de Bercé au fil du temps : news et info