La forêt de Bercé au fil du temps : news et info

10 Mar

L’ONF teste le débardage par câble-mât en forêt de Bercé

Publié par Pascal Corbin

L’ONF teste le débardage par câble-mât en forêt de Bercé

La protection des sols forestiers et de sa biodiversité est devenue un enjeu majeur pour l’Office Nationale des Forêts. Elle teste une méthode de débardage habituellement utilisée en montagne.

Décidément, la parcelle n° 120, en forêt domaniale de Bercé, entrera forcément dans l’histoire de ce massif forestier. Située entre le Rond de la Lune et le rond du Buisson, cette parcelle a été le théâtre médiatique, en 2021, du prélèvement des premiers chênes pour la restauration de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris. Aujourd’hui, l’ONF y teste un débardage par câble mât, une première en Sarthe. Le débardage aérien permet de récolter du bois via un câble aérien dans des zones difficiles d’accès par exemple en montagne, sur sol fragile ou encore à proximité de cours d’eau. « Pour la première fois dans notre région, nous avons utilisé cette méthode en 2020 en forêt domaniale de Gâvre sur des sols totalement détrempés par de fortes pluies. Là, ce n’est pas le cas à Bercé mais nous sommes en période de pluviométrie critique et en temps ordinaire, nous n’exploiterions pas », précise Hervé Daviau, responsable ONF de l’unité territoriale Sarthe – Mayenne. Cette méthode participe au respect de la biodiversité, grâce à un impact moindre pour les sols et des transports limités en forêt. Une fois coupé, le bois est suspendu dans les airs depuis son lieu d’abattage jusqu’à une aire accessible aux grumiers. À l’origine, cette technique est née en montagne. C’est d’ailleurs une entreprise basée à Nice qui est à la spectaculaire manœuvre. « Sur la parcelle exploitée, les forestiers ont tiré un câble qui est soutenu par des pylônes. Sur ce câble un chariot circule, soulève la grume via une élingue et la dépose au bord de la route forestière. » L’un des mâts, est fixé sur un camion, peut atteindre 18 mètres de hauteur, le chariot peut supporter jusqu’à 5 tonnes. Cette technique nécessite de très gros volumes à débarder. L’opération est spectaculaire et attire nombreux curieux au Rond du Buisson. Elle durera plus de deux semaines à Bercé.
En plaine, cette technique est plus onéreuse qu’un débardage classique mais si l’on intègre des critères environnementaux, le bilan s’équilibre beaucoup plus.
 

L’ONF teste le débardage par câble-mât en forêt de Bercé
L’ONF teste le débardage par câble-mât en forêt de Bercé
Commenter cet article

Archives

À propos

La forêt de Bercé au fil du temps : news et info