Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les huit chênes de Bercé destinés à Notre Dame de Paris en route vers une scierie en Mayenne

par Pascal Corbin 24 Juin 2021, 13:17

Les huit chênes de Bercé destinés à Notre Dame de Paris en route vers une scierie en Mayenne

Destinés à la flèche de Notre-Dame, les chênes de la forêt de Bercé sont partis par convois exceptionnels. Une opération délicate à mettre en place.
C’est vers 8 h que le premier convoi exceptionnel a quitté la forêt domaniale de Bercé à
destination de la scierie des Géants à Craon en Mayenne. Il transportait deux des huit chênes destinés à la flèche de Notre-Dame de Paris. Le second convoi a dû attendre de nouvelles autorisations pour s’extraire du massif de Bercé et traverser Le Mans et se diriger vers Laval.
Les spectaculaires opérations de chargement se sont déroulées à la Croix Marconnay en forêt, bouclée temporairement à la circulation. Claire Quinönes, responsable  commerciale bois et services de l’ONF chapeautait l’organisation. Là, deux gigantesques grues ont chargé deux chênes par remorque dans une parfaite précision. « Notre société de transport a l’habitude de prendre en charge de très grande longueur et notamment des mâts de bateau », indiquait le transporteur, Tanguy Barre, directeur du groupe Maufrey basé en Vendée. « Nos remorques ont été spécialement adaptées pour ces arbres de 25 m. Le poids total doit atteindre les 25 tonnes. »
Ces huit chênes, âgés de 220 à 240 ans, ont été abattus en mars dernier pour contribuer au chantier de restauration de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris. La particularité de ces arbres étant leur section, leur longueur et une légère courbure dans le fut. Ils serviront à la restitution de la flèche, des charpentes du transept et des travées adjacentes.
Le déroulé du projet semble suivre parfaitement le planning établi par les architectes. Ces grumes seront stockées à l’air libre et à l’ombre puis durant ce second semestre les premières pièces sciées seront soumises à la validation de la maîtrise d’œuvre et des charpentiers. Il faudra attendre début 2023 pour un nouveau transport de la scierie vers les ateliers de charpentiers en charge de la restauration de la cathédrale Notre-Dame-de-Paris. Les acteurs de cette opération, bûcherons, émondeurs, techniciens de l'ONF ont vu partir ces arbres, non pas, sans un certain pincement au cœur. Désormais, on dit de Bercé, une forêt cathédrale.

Les huit chênes de Bercé destinés à Notre Dame de Paris en route vers une scierie en Mayenne
Les huit chênes de Bercé destinés à Notre Dame de Paris en route vers une scierie en Mayenne
Les huit chênes de Bercé destinés à Notre Dame de Paris en route vers une scierie en Mayenne
Les huit chênes de Bercé destinés à Notre Dame de Paris en route vers une scierie en Mayenne
Les huit chênes de Bercé destinés à Notre Dame de Paris en route vers une scierie en Mayenne
Les huit chênes de Bercé destinés à Notre Dame de Paris en route vers une scierie en Mayenne
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page