Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les élèves ont participé à la renaissance de la forêt de Bercé

par Pascal Corbin 6 Février 2020, 09:05

La reconstitution des parcelles incendiées de la forêt de Bercé est terminée. 139 000 plants et 24 kg de graines ont été nécessaires.La reconstitution des parcelles incendiées de la forêt de Bercé est terminée. 139 000 plants et 24 kg de graines ont été nécessaires.

La reconstitution des parcelles incendiées de la forêt de Bercé est terminée. 139 000 plants et 24 kg de graines ont été nécessaires.

En avril 2014, la forêt de Bercé était touchée par un incendie criminel. Les élèves des écoles environnantes ont participé la reconstitution de cette partie de forêt incendiée.
Près de 170 hectares de la forêt domaniale de Bercé étaient touchés par un incendie criminel en avril 2014. Cet épisode a marqué fortement la population locale et les forestiers. Au lendemain de la catastrophe, l’ONF mettait en place une stratégie pour reconstituer la forêt et aménager de nouveaux accès facilitant  l’intervention des pompiers. La reconstitution de cette partie de la forêt
est aujourd’hui terminée. La semaine dernière, la troisième édition de solidarité internationale Graines de géants invitait ainsi la population locale, notamment les élèves des écoles primaires de Montabon/Lavernat et de Saint-Mars-d’Outillé à prendre part à la reconstitution. C’est sans oublier, les années précédentes, ceux de Marigné-Laillé, Jupilles, Pruillé-L’Eguillé, Beaumont-Pied-de-Bœuf.
Les parcelles ayant pris feu étaient constituées principalement de Pin maritime, essence adaptée au sol sableux de cette partie du massif. Dès 2015, les équipes de l’ONF mettaient tout en œuvre
pour démarrer un chantier hors-norme. « En 5 ans, on y a planté des milliers de pins maritimes et introduit de nouvelles essences pour contribuer de façon significative au  maintien du bon fonctionnement des sols et à l’expression d’une plus grande biodiversité. En tout, c’est plus de 139 000 plants que les forestiers ont accompagnés à prendre racine sur ces parcelles », indique Romain Perrot, chargé de communication, ONF Pays de la Loire.
Plusieurs mécènes ont apporté leur soutien et notamment : Lea Nature et Triballat. « Avec ces soutiens, dans le cadre de Bercé Forêt d’Exception, en partenariat avec l’entreprise Kinomé, l’ONF a collaboré avec l’Éducation nationale et les communes du territoire afin de proposer aux écoles de participer activement aux plantations. » Au total, plus de 447 000 € ont été nécessaires pour mener à bien cette opération.
Parallèlement aux plantations courantes pour reconstituer la forêt, l’ONF a mobilisé 11 hectares, en partenariat avec l’INRA et d’autres partenaires pour mettre au point des stratégies de gestion
adaptées aux changements environnementaux. « Ce projet a pour objectif de simuler l’évolution de peuplements en fonction de divers paramètres (milieu, espèce, sylviculture).»

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page