Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La grande messe de la vente des bois de l'ONF rapporte 11 millions d'Euros

par Pascal Corbin 9 Octobre 2019, 14:08

La grande messe de la vente des bois de l'ONF rapporte 11 millions d'Euros
La grande messe de la vente des bois de l'ONF rapporte 11 millions d'Euros

Mercredi matin, L’office nationale des forêts (ONF) organisait l'une des grandes ventes de bois à l’Abbaye Royale de l’Epau au Mans. 53 460 m3 de bois ont été vendus par soumission pour 11 millions d'euros.

Le gestionnaire forestier national organise donc à nouveau l’une des grandes ventes de bois de la saison dans cet emblématique lieu qui accueillait jusqu’en 2001 les ventes au rabais de l’ONF. Aux enchères, des bois provenant des régions Centre Val-de-Loire, Pays-de-la-Loire, Bretagne et Nouvelle Aquitaine (Poitou Charente). « Cette vente est un temps fort pour toute l’activité économique de la filière forêt bois. De nombreux professionnels de la filière (scieurs, mérandiers, tonneliers, entreprises d'exploitation forestière) sont présents pour une vente comprenant quelques lots d’une qualité exceptionnelle », précisait en amont, Claire Quinönes, responsable de l'antenne bois de Rennes et animatrice de la vente.

Quatre-vingt-cinq lots étaient proposés à la vente en provenance de prestigieuses forêts telles que Bercé, labellisée Forêt d’Exception, Perseigne, Chandelais, Mervent, Loches ou encore Châteauroux notamment, reconnues pour la qualité de leurs bois. De la région des Pays-de-la-Loire, 17 036 m3 étaient à la vente dont 11 772 m3 en Sarthe. Les sept premiers lots concernaient la forêt domaniale de Bercé qui se sont envolés pour 1 238 711€ et les dix lots de la forêt de Perseigne pour 1 683 893€.

« Les acheteurs (chaque lot revient au plus offrant) feront ensuite exploiter les bois pour les transformer, selon leur qualité, charpente, bois de chauffage, en tonneaux, parquet, etc. »

L’ONF lançait à cette occasion son nouveau système, légèrement perfectible, d’enchères en ligne. « Lancé il y a un peu plus de deux ans, ce projet s'est construit en étroite concertation avec plusieurs représentants de la filière bois. Le nouveau dispositif vise à remplacer l'actuel système de vente informatisé de l'ONF devenu obsolète. »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page