La forêt de Bercé au fil du temps : news et info

01 Aug

On a découvert les chemins de la forêt de Bercé à e-VTT

Publié par Pascal Corbin

À pied, à cheval, à vélo et maintenant à e-VTT, les chemins de la forêt de Bercé sont à découvrir sous une forme nouvelle.
La découverte des nombreux circuits de randonnées de la forêt domaniale de Bercé peut se faire sous différents moyens : La marche à pied, à vélo ou à cheval. D'autant que le balisage y est très clair et les chemins bien délimités tout en gardant à l’esprit qu’il s’agit d’un espace naturel.
Une nouvelle pratique se développe depuis peu : le e-VTT. Au gré des discutions, on le nomme aussi VTT à assistance électrique (VAE) ou VTT hybride. La pratique est sans complexe dans nos montagnes mais fait timidement son entrée dans notre département. Deux Manceaux, adeptes réguliers du VTT classique, ont découvert cette pratique. Ils nous apportent leurs impressions.
Pour Jean-Claude Binet, 64 ans, retraité « J’ai trouvé fabuleux le e-VTT et mieux que mes attentes. Le poids est là mais on l’oublie vite dès qu’on est en selle. J’accorde à dire que la première impression sur le e-VTT, de sport facile, est vite oubliée à l’usage. » Maintenant reste le prix d’un tel vélo qui est encore assez élevé. « D’où l’intérêt d’en faire une location pour découvrir puis peut-être passer à l’acquisition."
Pour Philippe Minaud, 57 ans « Je fais régulièrement du vtt autour du Mans et là, j’ai eu une opportunité de louer ce nouveau type de vélo. C’est une très belle découverte autant le e-VTT que les chemins de Bercé bien adaptés à cette pratique. On fatigue moins, l’assistance électrique gomme les difficultés mais pour avancer, il faut bien pédaler », affirme le jeune retraité. « J’ai eu de très belles sensations qu’on ne retrouve pas dans le vtt classique. Pour compenser l’aide électrique, notre balade a doublé en distance. » Là aussi même son de cloche : « Mieux vaut louer un e-VTT à la journée pour découvrir et prendre la mesure d’un éventuel investissement. »
« Le e-VTT est construit selon des normes drastiques », indique un professionnel de la location. « Le cadre est conçu pour accueillir moteur, batterie et calculateur. Les constructeurs travaillent pour réduire le poids du moteur et de la batterie ainsi que l’augmentation de l’autonomie. » À côté de cela, une mise en garde est faite par rapport aux kits vendus sur internet pour débrider les moteurs. « En cas de chute ou d’accident, aucune garantie ne fonctionnera. Et cette transformation illicite pourrait nuire à cette nouvelle pratique. » À l’image de la trottinette électrique urbaine.

Jean-Claude et Philippe
Jean-Claude et Philippe

Jean-Claude et Philippe

Commenter cet article

Archives

À propos

La forêt de Bercé au fil du temps : news et info