Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La continuité écologique au programme 2019 à Bercé

par Pascal Corbin 27 Janvier 2019, 09:23

L’emblématique site de la fontaine de la Coudre, en forêt de Bercé, fera l’objet de travaux sur la continuité écologique.
L’emblématique site de la fontaine de la Coudre, en forêt de Bercé, fera l’objet de travaux sur la continuité écologique.

L’emblématique site de la fontaine de la Coudre, en forêt de Bercé, fera l’objet de travaux sur la continuité écologique.

Des travaux de restauration de continuité écologique du ruisseau du Dinan sur le site de la Fontaine de la Coudre en forêt domaniale de Bercé seront entrepris cette année.
« Depuis 2015, l’ONF des Pays de la Loire, avec le soutien financier de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne et de la Région des Pays de la Loire, oeuvre à la restauration de la continuité écologique des cours d’eau dans les forêts domaniales de la région. Ces mesures favorisent la biodiversité, l’une des missions portées par l’ONF, premier gestionnaire d’espaces naturels en France. » Explique Mickael Ricordel, chef de projet environnement/Pôle littoral/Réseau Herpétofaune – ONF Pays de la Loire 
La forêt de Bercé est concernée par ces mesures où trois ouvrages, à la Fontaine de la Coudre, font obstacle à la continuité écologique du Dinan. « Le passage busé et sous-dimensionné sous la route forestière des Trembles sera remplacé par un pont cadre. Juste au-dessus de cet ouvrage se trouve une retenue d’eau en béton dans le lit du cours d’eau du Dinan. Cette retenue provoque lui aussi un obstacle à la remontée piscicole et à la dynamique sédimentaire du cours d’eau en plus d’une augmentation de la température des eaux de
surface et un colmatage du fond du lit du Dinan par des sédiments fins qui ne permettent plus aux espèces piscicoles de trouver des zones de frayères favorables.
» La retenue d’eau sera supprimée. « Une petite mare pour les amphibiens sera recréée en bordure de la retenue d’eau actuelle mais elle sera déconnectée du cours d’eau du Dinan. » Enfin, à 100 mètres au-dessus de la retenue d’eau, un passage busé mal positionné (chute d’eau empêchant la remontée piscicole) sera lui aussi supprimé permettant là aussi de retrouver la continuité écologique du Dinan.
« Ce sont des ouvrages liés à l’eau qui sont à l’origine d’une modification de l’écoulement des eaux de surface. Seuls les obstacles artificiels (provenant de l’activité humaine) sont pris en compte. Ils sont géolocalisés dans une banque de données. »
Ces travaux sont prévus pour septembre ou octobre et sont cofinancés par l’Agence de l’Eau Loire Bretagne et l’Office national des forêts. Ces travaux ont déjà été présentés au COPIL Forêt d’Exception.
En Sarthe des travaux de même type sont prévus également en 2019 sur la forêt domaniale de Perseigne.

La continuité écologique au programme 2019 à Bercé
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page