Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Deux hectares de la forêt de Bercé plantés par des élèves

par Pascal Corbin 15 Décembre 2017, 15:04

Inscrit dans un large programme de sensibilisation et de solidarité, le projet
communal, la forêt s’invite à l’école est entré dans sa phase concrète ce vendredi.

En forêt de Bercé, la parcelle choisie garde encore en mémoire le violent incendie d’avril 2014 qui avait ravagé 170 hectares. Vendredi, depuis 10 h, une bonne trentaine d’élèves de CE2-CM1 et CM2 de l’école primaire Félix Lemaire sont à l’oeuvre dans la parcelle préparée avec des agents de l’Office National des Forêts (ONF) a planter des arbres. « Avant de commencer, on nous a expliqué comment faire et nous sommes aidés par un forestier. Nous plantons des pins maritimes et des bouleaux. » Confie ce petit groupe d’élèves, ravi d’être là. Il s’agit du lancement concret d’un projet de solidarité internationale aux mains de la municipalité et en
partenariat multiple dont l’ONF et l’Éducation Nationale qui proposent des rencontres avec des
forestiers et des visites de forêt à travers leur projet la Forêt s’invite à l’école.

Enfin, le groupe Léa Nature, par ses opérations de mécénat et le bureau d’étude Kinomé, a imaginé le projet Graine de Géants pendant lequel les jeunes marignéens planteront deux hectares des parcelles incendiées et entreront en relation avec un village du Togo où quatre hectares seront plantés lors du même projet. L’opération se déroulera sur deux ans, 2017 et 2018 à l’issue desquels chaque année, 3 classes d’école primaire participeront à la plantation d’un total de 2000 arbres.
« Si la forêt est une composante essentielle de notre territoire, elle ne fait plus vraiment
partie du quotidien de notre commune. On en parle parfois quand il s’y produit une
catastrophe, quand on veut vanter notre cadre de vie, quand on a des envies de pique-nique ou encore au moment des champignons, mais on ignore son fonctionnement, on ne sait pas ce qui s’y passe et on ne la fréquente pas vraiment.
» Avance Jean-François
Clémence, maire-adjoint et ancien forestier à l’ONF. « Notre ambition est de redonner à cet
élément essentiel de notre environnement la place qu’il doit avoir dans notre vie
quotidienne, remettre la forêt dans l’esprit de nos habitants.
» L’obtention du label Forêt
d’exception a braqué les projecteurs sur le massif domanial de Bercé.
« De nombreuses pistes d’actions ont été identifiées et commencent à être mises en oeuvre par l’ONF et les collectivités impliquées dans la démarche. Notre commune est pleinement engagée dans la vie de ce projet qui trouve bien évidemment sa place dans nos objectifs de redynamisation touristique. »

Deux hectares de la forêt de Bercé plantés par des élèves
Deux hectares de la forêt de Bercé plantés par des élèves
Deux hectares de la forêt de Bercé plantés par des élèves
Deux hectares de la forêt de Bercé plantés par des élèves
Deux hectares de la forêt de Bercé plantés par des élèves
Deux hectares de la forêt de Bercé plantés par des élèves
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page