Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le loup est 'il aux portes de la Sarthe ?

par Pascal Corbin 11 Mars 2017, 09:15

De nombreuses informations récentes montrent une montée certaine du loup vers le Nord du
pays. Qu’en est-il de notre département et y a t’il un lieu propice pour son établissement ?
En décembre dernier, puis le 14 janvier, le quotidien Le Parisien publiait des articles sur la
présence observée du loup en Ile-de-France. « Selon l’Observatoire du loup, qui est sûr de sa présence, un ou des spécimens isolés auraient été aperçus en Ile-de-France. Mais, pour l’instant, pas de preuve ! » selon la journaliste Élisabeth Gardet. Deux associations,
l’observatoire du loup et Alliance avec les loups (http://www.allianceaveclesloups.com/),
l’affirment, cette fois, le loup est en région parisienne. L’empilement de constatations depuis 2015
dessine le retour du loup sous forme de carnet de bord.
Dans son numéro de janvier 2017, la revue Salamandre confirme : « Au moins trente-cinq
meutes en France. Des observations en plaine qui se multiplie. Partout le loup précède la
rumeur de son retour. L’un de ces explorateurs est peut-être déjà passé à quelques lieux
de chez vous dans une totale discrétion. » Indique le journaliste, Jean-Pierre Philippe. Et de poursuivre « Quoi qu’il en soit, pour ou contre, la question est désormais dépassée, car le loup est parmi nous.
»
L’observatoire du loup (http://www.observatoireduloup.fr/) regroupe des spécialistes dans
différentes matières : pastoralisme, naturalisme, faune cynégétique, photographie, statistique,
géographie, trace et empreinte de la faune sauvage, biologie du loup, éthologie des canidés. Il a
établi une carte montrant que l’animal serait sous dispersion dans le département du Loire et Cher « le canidé disperse avant de s’établir définitivement avec un ou plusieurs spécimens. » Contacté par téléphone, Jean-Luc Valérie, président de l’observatoire, confirmait des observations également dans le Maine-et-Loir. Soit aux frontières de la Sarthe. Ainsi, ces informations indiquent que pour notre département, l’absence du canidé est certaine. Néanmoins, elles laissent penser, en respectant son sens de progression, qu’il pourrait s’introduire à brève échéance par le sud de la Sarthe. La question suivante se pose aujourd’hui : Quel est l’espace naturel le plus vaste contenant du gibier (chevreuil, biches et cerfs), des lieux de repos, n’étant pas soumis à une forte présence humaine ? Un espace ayant déjà été habité par cette espèce ? Les 14 000 hectares de la forêt de Bercé, dont 5 406 hectares générés par l’ONF, ne seraient-ils pas naturellement candidates à recevoir ou accueillir le retour du loup ?

Voir Ouest-France édition Sarthe du samedi 11 mars 2017

Le loup est 'il aux portes de la Sarthe ?
Le loup est 'il aux portes de la Sarthe ?Le loup est 'il aux portes de la Sarthe ?
Le loup est 'il aux portes de la Sarthe ?Le loup est 'il aux portes de la Sarthe ?
Le loup est 'il aux portes de la Sarthe ?Le loup est 'il aux portes de la Sarthe ?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page