Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Débardage à traction animale dans une parcelle sensible

par Pascal Corbin 5 Avril 2016, 13:43

L’Office Nationale des Forêts a fait appel à Jean-Baptiste Ricard pour éclaircir une parcelle de la forêt de Bercé. Son entreprise, Equi-débardage, basée à Saint-Ouen-de-Mimbré au nord de la Sarthe, a la particularité d’effectuer des travaux forestiers à la traction animale.
La parcelle concernée, nommée Renecofor (réseau national écosystème forestier), se situe à proximité de la fontaine de la Coudre. Elle comporte un dispositif de recherche où l’ONF y étudie la croissance, la phénologie (débourrement des arbres au printemps) et le jaunissement des feuilles à l'automne.
La semaine dernière, les pluies printanières avaient bien engorgé les sous-bois et les machines habituelles auraient totalement détruit les sous-sols et par la même occasion, un travail de plusieurs décennies. « La durée de l’expérience est portée à 30 ans et nous venons de passer le cap des 25 ans. » Indique Yvan Sevré, agent patrimonial à l’ONF. « L'exploitation doit se faire si possible à cheval pour éviter de tasser le sol car nous effectuons des prélèvements et mesurons l'eau dans le sol. »
Des métiers, des gestes que l’on pensait d’une autre époque ou dédiés à la démonstration, pourtant il fallait un travail de précision afin de préserver l’espace. « Voilà 20 ans que je réalise des travaux forestiers et notamment de débardage avec des chevaux de trait. » Précise Jean-Baptiste Ricard. « Ecologique, le débardage du bois en forêt avec des chevaux est par nature une démarche de développement durable : efficacité économique, préservation de l'environnement, travail équitable homme-cheval. » La méthode a évidemment un inconvénient de taille « Par jour, nous pouvons débarder jusqu’à 40 stères contre 120 pour une débardeuse mécanique. »
Site : www.equi-debardage.com

Débardage à traction animale dans une parcelle sensible
Débardage à traction animale dans une parcelle sensible
Débardage à traction animale dans une parcelle sensible
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page