Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le chêne Emery, 273 ans, et toujours debout

par Pascal Corbin 9 Août 2015, 09:07

Né vers 1 740, le chêne Emery reste un monstre sacré en forêt domaniale de Bercé. Les dernières mensurations connues et officielles de ce chêne rouvre remontent à 2007. À 1,30 m, le Chêne Emery avait une circonférence de 3,31 m, une hauteur totale de 47,75 m et 30 m sous branches. Son volume était estimé à 21,50 m3 et son âge à 265 ans. Évidemment, l’arbre a évolué depuis avec une progression moyenne de 0,45 m tous les 25 ans. Donc à votre calculette pour le nouvel estimatif mais on sait déjà son âge : 273 ans.

Il porte le nom d’Auguste-Joseph Émery (1868-1945), en hommage à cet ancien Conservateur des Eaux et Forêt ayant exercé de 1889 à 1929 à Macon puis Nancy. Notre homme a été affecté à l’état-major à Verdun de 1914 à 1918.

Ce chêne rouvre a la particularité de se situer à proximité de l’emblématique Fontaine de la Coudre et au pied d’une randonnée pédagogique de très bonne qualité. Ce sentier pédagogique, inauguré en novembre 1991, prend son départ sur le parking à la Fontaine de la Coudre. Malgré son quart de siècle, il n’a pas perdu une seule ride. Vallonné, tantôt à l’ombre de grands chênes, tantôt en lisière de forêt, tantôt en bordure d’un ruisseau naissant ‘le Dinan’ ce parcours est un véritable condensé botanique du massif de Bercé que l’on peut découvrir au travers ses 2,5 km. Pour aider les visiteurs, une douzaine de panneaux très pédagogiques détaillent, tout au long de la balade, les particularités des arbres et de la faune présente.

Ce sentier, balisé de triangle jaune, a été méticuleusement entretenu. Il a aussi la particularité de traverser une parcelle de séquoias cinquantenaires particulièrement améliorés par le travail des forestiers de l’ONF. Cette petite balade en boucle d’une heure peut se faire sans équipement particulier.

Le chêne Emery, 273 ans, et toujours debout
Le chêne Emery, 273 ans, et toujours debout
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page