Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La photographie en milieu naturel accessible à tous

par Pascal Corbin 2 Janvier 2014, 22:13

La photographie en milieu naturel n’est pas réservée aux chasseurs photographes professionnels équipés du matériel dernier cri. Théo Belnou, 17 ans, photographe passionné et Daniel Girard, 60 ans, photographe d’expérience sur le territoire de la forêt de Bercé, nous partagent leurs conseils.

En milieu naturel, est-il possible de réaliser des clichés simples, pleins de promesses, pour un photographe amateur et débutant avec du matériel de base ? Théo : concernant le matériel, il existe plusieurs types d’appareil photo et c’est naturellement vers le reflex que je me tournerai. Inutile de dépenser des sommes folles, le marché de l’occasion offre de bonnes opportunités. J’opterai pour un boîtier de marques connu car là aussi en termes d’objectifs d’occasion, il y a abondance. Il faut s’équiper aussi d’un bon trépied. Enfin, il faut s’armer de patience et de persévérance chaque sortie n’apporte pas le résultat escompté.

Daniel : Qu’importe le matériel qu’on a entre les mains, c’est le coup d’œil qui est important et savoir ce que l’on veut faire. Je n’ai pas d’a priori sur telle marque.

Vers quel type de clichés mieux vaut s’orienter ? Théo : La macrophotographie reste ma passion et peut apporter, sous réserve du respect de certaines règles, des résultats encourageants. En termes de matériel optique, on peut, à moindre prix, se contenter de bagues d’allonge. Il reste les grands standards : les paysages, les couchers ou levers de soleil. Pour ma part, je m’informe beaucoup sur les forums internet (apprende-la-photo.fr ou phototrend.fr) où l’on peut tester immédiatement ce que l’on vient d’apprendre.

Daniel : Les thèmes possibles et faciles d’accès sont tellement nombreux : les saisons, les feuilles, le noir et blanc. Le tout étant d’écouter la nature, elle vous guidera vers votre photo.

Quel regard doit-on adopter ? Théo. Il faut avant tout réfléchir au cliché que l’on compte réaliser. Ensuite, c’est une question de lumière, d’environnement. En forêt, il suffit de se baisser pour trouver son bonheur.

Daniel : Ce qui est important et je ne cesse de le répéter, c’est ce que l’on ressent au moment de la photo. Un cliché ne peut plaire à tout le monde mais si elle vous plaît, c’est l’essentiel. Dans le milieu de la photographie, il y a des cycles, des tendances : ne pas les écouter, il faut suivre son instinct.

Article Ouest-France du 31 décembre 2013

La photographie en milieu naturel accessible à tous
La photographie en milieu naturel accessible à tous
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
commentaires

Haut de page